Vendre ses livres en ligne

But : Faire connaître son oeuvre

 Il s’agit d’une question fort importante qui nécessite une bonne réflexion. 

Dans un premier temps, si vous avez choisi un modèle d’édition avec une maison agréée (sujet à des subventions gouvernementales), sachez que vous ne pourrez probablement pas vendre vos livres par vous-même sur votre boutique en ligne. 

Dans le domaine du livre, le débat est toujours ouvert concernant la rentabilité d’une boutique en ligne. Pour le lecteur qui choisit de lire sur une tablette électronique ou une liseuse (Kobo, Sonny, Kindle, autres) l’achat en ligne devient le meilleur moyen d’obtenir rapidement les lectures de leur choix. Sous l’angle des produits numériques, la vente en ligne devient nécessaire. 

L’expérience est différente pour le lecteur qui préfère l’odeur particulière des livres imprimés et la sensation merveilleuse de tenir le livre dans ses mains. Pour le commerce en ligne, le phénomène est fort reconnu : l’acheteur n’aime pas payer des frais de livraisons. Or un livre de 300 pages génère des coûts élevés de livraison. Pour cette raison, les ventes en ligne génèrent généralement peu de résultats, comparés aux autres moyens de vente (ventes directes, le libraire, en version numérique). 

Curieusement, le lecteur préférera prendre de son temps, dépenser pour de l’essence et payer un stationnement afin d’aller chercher lui-même son livre ; ce qui s’élève souvent à l’équivalent et parfois plus que les frais de transport.

Astuce : Par contre, en développant une boutique en ligne, vous ajouter une vitrine supplémentaire pour vous faire connaître. Si un lecteur visite votre site puis se procure votre livre chez le libraire, le résultat est positif : vous avez vendu un livre. 

Une solution toute québécoise.

 Ma recommandation va pour un site québécois dont le porte-parole est François Charron. Votresite.ca a été conçu afin d’aider les petites et moyennes entreprises avec peu de moyens financiers à avoir leur propre site, leur boutique en ligne, des taux préférentiels sur des services, le respect des lois qui protègent le consommateur et bien d’autres aspects.  

 Le site offre des fonctionnalités déjà faites pour faciliter les adaptations nécessaires pour chaque type d’entreprises ou de produits. Après tout, on ne vend pas un livre comme une paire de chaussures… De plus, ça nous évite d’avoir à jouer directement avec le langage web. 

 Le prix est de 20 $ par mois pour devenir client de votresite.ca. Bien sûr, il faudra acheter le nom de domaine. 

© Suzie Pelletier 2016