Participation à divers groupes (réseaux sociaux)

But : Garder le contact avec la communauté  

 Ce sujet a été adéquatement discuté dans le module 301, dans la section sur l’utilisation de Facebook.

Même si ces groupes sont principalement constitués de gens qui, comme l’auteur, tentent de se faire connaître, il vaut la peine d’y être actif. L’artiste peut y faire de la publicité concernant ses séances de signatures, ses présences dans les Salons du livre, de la publicité de son site web, la sortie d’un nouveau livre, ses entrevues, etc. Toutes les activités de l’écrivain méritent d’y être inscrites.

Certains groupes sont privés comme celui bâti pour les auteurs de l’Alliance québécoise des éditeurs indépendants ; la demande d’abonnement sera évaluée en fonction de l’appartenance à l’AQEI : 

 https://www.facebook.com/groups/411320929017307/

 Voici d’autres groupes où on peut s’inscrire pour rester connectés ; dans la majorité des cas, on validera rapidement votre adhésion :

 Écrivains du Québec : https://www.facebook.com/groups/ecrivainsduquebec/

Activités de littérature : https://www.facebook.com/groups/440073316052381/

Littérature québécoise : https://www.facebook.com/groups/452255001564174/

Astuces : Rester en contact avec des gens qui font le même métier que nous permet de poursuivre notre apprentissage. La plupart d’entre eux vous livreront leurs propres méthodes, leurs manières et leurs connaissances pour vous aider. 

Truc : Encore une fois, surtout si le temps à la disposition de l’auteur est restreint, il est suggéré de commencer par un groupe, puis, si l’effet désiré se concrétise, l’écrivain peut en ajouter d’autres.


© Suzie Pelletier 2016