Marketing 401 - Visibilité sur le Net

Comme le précise notre introduction, il faut d’abord savoir que l’artiste et son œuvre existent avant de pouvoir vendre le premier bouquin.

Il est parfois difficile d’expliquer qu’un livre devienne viral alors qu’un autre d’une qualité similaire ne trouve pas preneur. Ce phénomène est constant, peu importe l’ampleur de la maison d’édition ou les efforts qu’elle fait pour faire connaître ses auteurs. Qui ne rêve pas d’être interviewer à « toute la ville en parle » et de voir grimper ses ventes en flèche ? La majorité des écrivains qui ont acquis rapidement une certaine notoriété avoueront candidement qu’ils ont été découverts un peu par hasard… même là, il n’y a pas toujours d’effet viral. 

S’il n’y a pas de secrets pour « être découvert » ni de formule particulière pour que le public « trouve » un artiste, comment peut-on augmenter nos chances dans un milieu qui semble être agité par une sorte de force aléatoire ?

Il faut être visible… 

Tous les auteurs connaissent l’importance d’une présence dans les Salons du livre, de bien gérer le lancement de ses livres et de décrocher des séances de signatures dans les bibliothèques et les librairies. Tout cela est utile, mais il faut ouvrir le marketing vers de nouveaux marchés et l’internet est l’outil le plus efficace en ce début de millénaire. Voici donc quelques options qui sont à la portée de nos auteurs.  

Développer son propre site web

Augmentez sa visibilité sur le Net en rendant vos informations disponibles facilement 

Vendre ses livres en ligne

Faites connaître vos oeuvre

 Maintenir un blogue

Gardez le contact avec votre public

 Participation à divers groupes (réseaux sociaux)

Développer votre réseau de contacts 

 Concevoir une page professionnelle (réseau social)

 Augmentez l’efficacité de vis contacts avec les lecteurs 

Profiter des services de vos affiliations

Rentabilisez vos dépenses d'affiliation 

Autres activités

Recherchez constamment dautres manières de mettre en valeur ses oeuvres

 

Dernière modification : 26 décembre 2016

© Suzie Pelletier 2016