Résidences d’écriture

 Il existe plus d’une centaine d’occasions pour obtenir des résidences au Québec, au Canada ou à travers le monde. Au Québec, la majorité d’entre elles sont administrées par l’Union des écrivaines et des écrivains du Québec.

Dans tous les cas, il faut envoyer sa demande selon les modalités établies pour chacune des résidences. Certaines sont limitées à des auteurs dont les livres sont publiés par une maison d’édition agréée (subventionnée). D’autres exigent un nombre d’années d’expérience ou la publication de plusieurs bouquins. Ça vaut cependant la peine de présenter son dossier quand l’occasion se jumelle bien avec le travail de l’auteur.

L’institut canadien de Québec offre cinq possibilités de résidences avec bourse

http://www.maisondelalitterature.qc.ca/maisonlitterature/residence.php

 L’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) maintient une liste à jour de la plupart des résidences auxquels ses membres peuvent s’inscrire.

http://www.uneq.qc.ca/ecrivains/repertoire-des-residences-de-creation-pour-ecrivains-quebecois/

 Il est tout de même important de préciser que plusieurs de ces opportunités sont limitées aux écrivains qui ont signé leur contrat d’édition avec une maison agrée (subventionnée). Des représentations sont actuellement faites par l’AQEI pour faire reconnaître le statut professionnel de ses membres et de leurs auteurs ; malheureusement, ce type de changement nécessite un bouleversement de valeurs qui est loin d’être rapide.

Truc : Restez brancher ! Lisez les nouvelles que vous fournissent vos affiliations (marketing 101). L’UNEQ est particulièrement vigilante pour fournir à ses membres les informations en temps opportun.

© Suzie Pelletier 2016